• Frise chronologique

     

    Frise chronologique

    Les inventions dans l'histoire des Arts Plastiques.

     

    Les Arts Plastiques ont évolué via divers événements et inventions qui n'ont eu de cesse de remettre en cause la conception des arts... Voici les dates essentielles à retenir au collège...

     

    Voici en ligne la frise chronologue à connaître par coeur pour l'épreuve d'histoire des arts qui a lieu fin mai chaque fin d'année scolaire.

    En France, les historiens mettent en évidence conventionnellement quatre époques majeures de l'Histoire :
    L'Antiquité, de l'apparition de l'écriture jusqu'à la mort de Théodose Ier en 395 ou la chute de l'Empire romain d'Occident en 476.
    Le Moyen Âge, de la mort de Théodose ou de la chute de l'Empire romain d'occident jusqu'à la chute de Constantinople par les Turcs en 1453 ou la prise de Grenade en 1492.
    L'Époque moderne, de la prise de Constantinople ou de la prise de Grenade à la Révolution française en 1792 (ou 1789 d'après certains ouvrages).
    L'Époque contemporaine, depuis la Révolution française en 1792 à aujourd'hui...
    En raison de l'élargissement du champ de la discipline historique, aux quatre périodes de l'histoire classique, il convient d'ajouter :
    La préhistoire, de l'apparition de l'homme jusqu'à l'émergence des premières civilisations ;
    La protohistoire : c'est la période pendant laquelle une civilisation ne possède pas encore d'écriture mais apparaît déjà dans les écrits d'autres civilisations. Il s'agit en effet, des civilisations postérieures à l'invention de l'écriture mais n'en faisant pas usage ; par exemple, les Celtes, les civilisations précoloniales de l'Afrique noire ou les « Indiens » d'Amérique entrent dans cette « période ».

      

     Frise chronologique

    (Clique sur l'image pour la voir agrandir)

     

    L’évolution des Arts Plastiques à travers le temps…

    Voici les points importants à retenir dans l’évolution des arts plastiques en référence à la frise chronologique…

     

    Info : Attention, sur ce document, les commentaires sont volontairement simplifiés pour mieux comprendre rapidement l’évolution des arts plastiques… Si vous poussez les études plus loin dans ce domaine, vous vous rendrez compte que certains détails, à trop simplifier comme c'est le cas ici, ont tendance à être faux.

    _________________________________________________________

     

    A/ 31000 avant JC l’homme invente les premières images…

    Conséquence : L’homme communique visuellement.

     

    L’homme crée les premières images à partir de pigments. Il semble dans un premier temps vouloir raconter des scènes de chasse mais ensuite, très rapidement, il se sert des images pour rendre hommage aux dieux…

    Frise chronologique

    Exemple de peinture dans une des grottes de Lascaux représentant une scène de chasse.

     

    On appelle cela l’art primitif. Ce terme est employé pour désigner les productions artistiques des sociétés dites « traditionnelles », « sans écriture » ou « primitives ». Par extension, le terme désigne communément la production artistique traditionnelle des cultures non-occidentales.

    Frise chronologique 

    Exemples de sculpture primitive représentant divers dieux.

    _________________________________________________________

     

    B/ 3300 avant JC : invention de l’écriture…

    Conséquence : L’homme rend abstrait et donc plus rapide sa communication visuelle.

     

    En Mésopotamie l’écriture est inventée puis 100 ans plus tard en Egypte antique… En 3000 av JC les Egyptiens inventent le papier de Papyrus : l’homme peut à présent dessiner et écrire (bien que l’écriture est considérée comme du dessin) sur un support souple.

    Frise chronologique

    Exemple d’écriture sur pierre en Mésopotamie.

     

    Frise chronologique 

    Exemple de hiéroglyphe égyptien sur du papier de papyrus.

     

    _________________________________________________________

     

    C/ L’invention de l’imprimerie…

    Conséquences : Les images ne sont plus forcément uniques et peuvent être distribuées dans différents lieux.

     

    La xylographie a été pratiquée dès le VIIe siècle en Chine, puis en Corée et au Japon. Les plus anciens xylographes ont été découverts en Chine, en 650.

     

    De premiers bois gravés permettent la reproduction, en nombre, d'écrits, de gravures : ce procédé se nomme xylographie. Les balbutiements de la typographie se heurtent à un problème de taille : en cas d'erreur, il faut tout refaire.

     

    Les Chinois ont été les premiers à utiliser les caractères mobiles, au XIIe siècle. Cette technique leur permit de conserver fidèlement les traditions culturelles. L’inventeur chinois Bi Sheng employa, dès 1040, des caractères mobiles en terre cuite. 

    Frise chronologique 

    Exemple de bois gravé nommé xylographie.

    Frise chronologique 

    Exemple de feuille imprimée par la technique de la xylographie…

     

    Gutenberg, vers 1440, a l'idée d'utiliser un procédé analogue : l'usage des caractères mobiles en plomb. On attribue à Gutenberg la naissance de la typographie moderne, bien que cette dernière ait existé déjà en Corée, mais la véritable innovation de Gutenberg est l’introduction de la presse à imprimer, en même temps que la mise au point de la fonte des caractères et de l'alliage (plomb + antimoine) qui restera à peu près fixe pendant toute la durée de l'emploi de la typographie, et enfin de la composition de l'encre servant à l'impression. De cette évolution, on retiendra donc deux types d'ouvrages : les incunables, livres du début de l'ère Gutenberg édités entre 1450 et 1500, et les livres dits modernes, issus de la typographie, puis des techniques plus modernes telles que l'impression offset ou l'héliogravure.

    Frise chronologique

    Illustration de ce que pourrait être l’atelier de Gutenberg.

     

    Frise chronologique

    Exemple d’imprimerie à presse utilisée par Gutenberg.

     

    _________________________________________________________

     

    D/ L’influence des religions dans les arts…

    Conséquence : les images sont dans un premier temps un support à certaines religions.

     

    De nombreuses religions étaient contre l’idée de représenter l’image de leurs dieux pensant qu’il était interdit d’imaginer le divin ainsi, qu’il était présomptueux de vouloir à tout prix imiter leurs dieux (exemple : l’église orthodoxe). D’autres religions, par contre, utilisaient les images pour influencer les peuples et leur donner envie de croire en leurs dieux (exemple : l’église chrétienne). Les images ayant un caractère sacré se développent partout où ces religions s’implantent dans le monde…

     

    Il existe une sorte de hiérarchie des images créées pendant l’Antiquité et le moyen âge : Les images religieuses sont plus respectables que les portraits qui sont plus respectables que les paysages et autres natures mortes… La peinture est plus respectable que la sculpture… Les peintres et sculpteurs ne sont considérés que comme des artisans au service des instances religieuses ou encore des nobles ou autres riches commerçants. Les peintres et les sculpteurs représentent donc de préférence des scènes religieuses.

    Frise chronologique

    Exemple d’image d’église orthodoxe au moyen âge…

     

    Frise chronologique

    Exemple d’image chrétienne au moyen âge.

     

    _________________________________________________________

     

    E/ Construction et déconstruction d’un espace pictural…

    Conséquences : la peinture devient un art en quittant au fur et à mesure l’emprise des religions sur elle et quitte au fur et à mesure la représentation du réel.

     

     

     

    01/ Vers 1270 Giotto invente la perspective linéaire (celle qui se base sur un ou plusieurs points de fuite). On considère Giotto comme le premier artiste au monde… Avant les peintres et sculpteurs, même si certains étaient reconnus pour leur art, ils étaient davantage considérés comme des artisans…

     Frise chronologique

    Exemple de peinture de Giotto : on voit Jésus parmi les apôtres autour d’une table dans une église où sur le côté les lignes vont vers un point de fuite…

     

    02/ A la Renaissance de nombreux peintres continuent dans cette recherche de l’illusion du volume dans la peinture (exemple : Léonard de Vinci invente la perspective atmosphérique). Les peintures de la renaissance s’appuyaient sur la perspective linéaire pour construire l’espace pictural.

    Frise chronologique

    Exemple de peinture de la Renaissance : l’annonciation à la vierge marie, on voit l’ange Gabriel dans un couloir qui se prolonge vers un point de fuite…

     

    03/ Puis vers 1650, en France, à l’époque classique, les peintres s’émancipent et se détachent peu à peu de la religion pour créer d’autres thèmes que ceux inspirés par la Bible. C’est le temps des peintures d’histoire dont les thèmes peuvent être des peintures qui ont pour thème un fait politique ou un thème inspiré par la mythologie grecque ou romaine.

    Frise chronologique

    Exemple de peinture d’histoire ayant pour thème la politique: Le Consulte de la République cisalpine réunie en comices à Lyon pour décerner la présidence au Premier Consul, le 26 janvier 1802, Nicolas-André Monsiau, (1808).

     

    Frise chronologique

    Exemple de peinture d’histoire s’inspirant de la mythologie grecque : Le serment des Horaces, Jacques Louis David, (1785).

     

    04/ Arrive l’époque baroque, rococo puis romantique où les peintres n’utilisent plus ou pratiquement plus la perspective linéaire préférant travailler sur la touche picturale, entre autres. Ils préfèrent aussi des thèmes plus légers comme magnifier la nature ou l’amour…

    Frise chronologique

    Exemple d’une peinture rococo de Watteau représentant une scène d’amour…

     

    Frise chronologique

    Exemple d’une peinture romantique de Turner représentant une tempête…

     

    05/ Enfin les impressionnistes (1874- 1886) puis les fauvistes (1905 – 1910) par besoin de rompre totalement avec ce qui semblait acquis à la Renaissance (= la perspective linéaire) tentent de rompre avec la peinture traditrionnelle. Par la touche picturale, les peintres impressionnistes donnent à voir du flou, du mouvement des impressions… les impressionnistes donnent également à voir des thèmes habituellement non représentés en peinture. Les fauvistes, par la couleur, donnent un autre effet de perspective : certaines couleurs attirent les regards et d’autres moins, hiérarchisant ainsi l’espace du tableau.

    Frise chronologique

    Exemple de Seurat, peintre impressionniste représentant une scène de baignade (peu commun jusqu’ici comme thème de représentation) et qui par pointillisme rend floue l’image et lui donne une certaine vibration de mouvement…

     

    Frise chronologique 

    Exemple de Matisse, peintre fauviste qui par les couleurs rend des effets de perspectives (le rouge attire le regard alors que le vert beaucoup moins)

     

    06/ Le cubisme, inventé par Picasso et Braque en 1907, casse les figures représentés en souhaitant représenter trois visions du personnage ou de l’objet représenté sur un même plan. Sur le même plan on peut voir une vue de face, une vue de trois quart et une vue de profil… on tourne tout autour du sujet représenté alors qu’on reste sur le même plan.

    Frise chronologique

    Exemple d’une peinture de Picasso qui montre plusieurs points de vue dans un seul plan (on remarque aussi qu’il s’inspire de l’art primitif puisqu’il représente deux masques africains comme visages à deux femmes.)

     

    07/ Enfin, Kandinsky invente l’abstraction en 1910. La réalité n’est plus une référence à la peinture. La peinture se suffit à elle-même pour communiquer aux spectateurs.

     

    Frise chronologique

    Exemple de peinture abstraite de Kandinsky qui représentait des morceaux de musiques à travers ses toiles (noir = pause, jaune : instruments à cuivre, bleu = piano,…)

     

    _________________________________________________________

      

    F/ Le collage dans l’art.

     Conséquence : l’artiste n’est plus obligé de tout créer : l’artiste est du coup celui qui trouve le contexte et qui met en scène pour exprimer des idées visuellement…

     

     

    1/ En 1910, le surréaliste Max Ernst invente le collage de dessin : à partir de plusieurs dessins il recompose pour en créer un nouveau…

     

    Frise chronologique

    Exemple de collage de dessins de Max Ernst : plusieurs dessins en forment un nouveau.

     

    Mais c’est surtout en 1912, quand Picasso crée le collage en peinture qu’il invente le concept du non artistique. Alors que l’art se devait d’être précieux avec des matériaux nobles comme l’or ou le marbre, Picasso intègre des matériaux pauvres dans ses peintures. Chaque matériau a des propriétés différentes et donc à sa manière peut exprimer de nouvelles idées…

     

     

     Frise chronologique

    Exemple de collage de Picasso : il colle le dossier d’une chaise, les lettres d’un journal et encadre son tableau par une corde.Frise chronologique

    Le Ready-made en 1913 par Marcel Duchamp : l’artiste prend un ou plusieurs objets déjà construit et change leurs contextes pour exprimer une nouvelle idée…

     

     

    Exemple du premier ready-made du dadaïste Marcel Duchamp qui par provocation prend deux objets tout fait pour remettre en cause l’art : ici, il s’inspire du yin et du yang la roue noire étant le mouvement et le tabouret blanc: l’immobilité.

     

    Le photomontage inventé à la fois par les constructivistes russes et les Dadaïstes français en 1916, remet en cause l’image photographique car, depuis, on ne peut être jamais sur de la véracité des images…

     

     Frise chronologique

    Exemple de photomontage tiré de plusieurs photographies.

     

     

     

    L’assemblage d’objets en 1919 par le dadaïste Hausmann permet aussi aux volumes d’exprimer de nouvelles idées à travers le collage…

     

    Frise chronologique

    Exemple d’assemblage du dadaïste Hausmann : les matériaux expriment aussi des idées à travers divers symboles…

     

     

     

    2/ Le concept du collage a permis une nouvelle idée de ce qu’on se faisait de l’artiste ! L’artiste, en fait, ne fabrique plus forcément l'intégralité de son œuvre. Il en découle l’art conceptuel en 1970 où l’artiste est celui qui donne uniquement de nouvelles idées à réaliser et à concevoir par les musées. Jamais il n’intervient directement sur l’œuvre créée…

     

    Frise chronologique

    Exemple de Joseph Kosuth qui a demandé au musée Pompidou de réaliser et mettre en œuvre ses idées : ici 3 représentations qu’on se fait de la chaise. L’artiste ne réalise plus rien lui-même dans l’art conceptuel…

    ________________________________________________________

      

      

    G/ Le passage du matériel à l’immatériel…

     Conséquence : Les artistes travaillent de nouveaux matériaux et se mettent aujourd’hui à créer des mondes virtuels…

     

     

     

    1/ Avec la création de la photographie en 1826 par Nièpce (photo sur une plaque de métal) puis en 1839 par Jacques Daguerre avec son Daguerréotype (appareil photo imprimant sur du papier), l’homme tentait déjà de dompter la lumière.

     

    Moholy-Nagy crée un nouveau concept en 1922 : celui de sculpter la lumière ouvrant ainsi l’idée à plusieurs autres artistes qu’on pourrait sculpter l’immatériel (comme la vapeur, le temps et aujourd’hui le numérique…)

     

    Frise chronologique

    Exemple de sculpture de Moholy-Nagi qui, à travers des vitres et autres matériaux, joue sur les ombres et les lumières reflétées…

     

     

     

    2/ La télévision puis internet changent aussi le concept du temps pour les artistes : jusqu’ici les artistes travaillaient chez eux pendant un certain temps puis montraient leurs œuvres plus tard.

     

    Les artistes, grâce aux nouveaux médias (vidéos, télévision, internet,…), mais pas seulement, peuvent créer en direct face à leurs spectateurs ou en étant dans un lieu totalement à part de leurs spectateurs…

     

    Le temps devient un matériau que les artistes peuvent travailler. (On notera tout de même que ce n’est pas l’invention de la télévision qui a donné l’idée aux artistes de travailler sur le temps puisque de nombreux artistes dans le passé travaillaient déjà sur la notion du temps … (les futuristes italiens par exemple)).

    Frise chronologique

    Frise chronologique

    Exemple d’installation de Dan Graham qui filme par plusieurs caméras de surveillances des spectateurs qui se reflètent également dans des miroirs : La camera devient ici un miroir…

     

    3/ Avec le numérique, les artistes inventent de nouveaux mondes avec de nouvelles lois physiques, se permettant encore d’aller plus loin dans l’univers du possible…

    Frise chronologique 

    Dans interactive-plant-growing de Sommerer et Mignonneau, (1992), les plantes virtuelles en images de synthèse réagissent et poussent suivant les mouvements du spectateur en face de l’écran…

    _________________________________________________________

     

    H/ L’œuvre d’art, c’est avant tout l’artiste…

    Conséquence : on s’intéresse plus à l’artiste qu’à son œuvre elle-même…

     

     

     

    Les artistes, depuis Giotto, ont, pour certains, été élevés au rang de stars. On peut citer évidemment les 4 grands artistes de la Renaissance comme Donatello, Raphaël, Michel-Ange et Leonard de Vinci ; mais aussi plus récemment : Picasso, Dali ou encore Andy Warhol.

     

    Il arrive que les artistes soient tellement populaires auprès du public, que les œuvres de ces derniers ont parfois moins d’importance …

     

    Il en découle les Happenings en 1957 où, à travers de performance (= mini pièce de théâtre inspirée à la base des poèmes criés par les dadaïstes), c’est l’artiste lui-même par son action, qui devient œuvre d’art…

     

     

    Frise chronologique 

    Exemple d’une performance d’Allan Kaprow qui danse sur les cordes d’un piano pendant qu’un pianiste tente de jouer un morceau : le questionnement qui se dégage est : est-ce que le pianiste joue mal parce que le danseur danse mal ou est-ce que le danseur danse mal parce que le pianiste joue mal ?...